Quels nouveaux matériaux écologiques utiliser pour sa construction ?

Quels nouveaux matériaux écologiques utiliser pour sa construction ?

Les aménagements en tous genres ont toujours fait partie des nombreux actes humains qui nuisent à la nature depuis des années. Pourtant, il suffit de prendre certaines mesures pour remédier à ce problème sans pour autant laisser de côté les besoins primaires de l’Homo Sapiens. L’utilisation des nouveaux matériaux écologiques en construction, par exemple, est l’une des meilleures alternatives efficaces et durables dans ce sens pour réaliser des habitats écologiques.  Mais lesquels choisir ?

Petit rappel pour commencer!

La fabrication d’une maison ne se fait pas par miracle. Il faut des matières premières pour assurer les fondations, pour constituer la bâtisse et bien entendu pour faire les finitions. Mais contrairement aux composants classiques connus aujourd’hui, les nouveaux matériaux écologiques de construction doivent répondre à certains critères de base :

  • Ils doivent être d’origine naturelle évidemment ou au moins être biodégradables et recyclables pour arborer le titre « vert ».
  • Ils doivent limiter au maximum leur impact environnemental global. Cela par rapport à leur production, leur transport, leur mise en œuvre, ainsi que leur durabilité.
  • Étant écologiques, ils ne doivent en aucun cas présenter de risques pour la nature et la santé (pas de présence ou d’émission de substances toxiques comme le formaldéhyde ou d’autres composants organiques volatiles par exemple).
  • Ils doivent aussi diminuer les pertes énergétiques et devenir bénéfiques pour les résidents ainsi que pour l’écosystème.

Quels sont alors les matériaux conseillés pour la construction?

  1. Le bois, incontournable depuis des années

Que cela soit pour le revêtement du sol, du mur ou des fondations, ce composant est pratiquement utilisé partout dans la conception d’un bâtiment vert. Faisant l’unanimité chez beaucoup d’entrepreneurs, le bois fait partie des nouveaux matériaux écologiques les plus employés du moment. Ceci s’explique sans doute par sa capacité à devenir 15 fois plus isolant que le béton classique. Par ailleurs, son aspect renouvelable et design est très apprécié. En mode parpaing, il est facile à poser grâce à sa légèreté et sa praticité. Dans cette forme, le bois présente également des vertus acoustiques et des caractéristiques qui minimisent les soucis de charges et d’humidité.

  1. Le chanvre, résistant et efficace

En béton ou en laine, ce constituant s’avère être une solution à tout problème d’isolation et de parasites. Faisant partie des têtes de liste des nouveaux matériaux écologiques à utiliser à tout prix, ce végétal reconditionné peut s’employer pour la fabrication des maisons, des murs ou des cloisons. Pratique pour la conception des logements BBC (Bâtiments Basse Consommation), la laine de chanvre est très résistante, solide et lutte contre les rongeurs et les maladies. En la transformant en béton, cet élément offre un confort thermique idéal et une barrière contre l’humidité. Voilà des raisons qui expliquent son prix un peu élevé.

  1. La terre crue et la brique, des composants classiques

Que serait une liste des nouveaux matériaux écologiques les plus recommandés sans ces constituants ? En effet, ces éléments sont incontournables dans le domaine de la construction. Non polluante, renouvelable et faible en énergie, la terre crue est un absorbant idéal et une alternative efficace contre les intempéries. Forme plus moderne de celle-ci, la brique quant à elle, offre une bonne isolation et une praticité dans sa mise en œuvre. Dans cette catégorie, le type monomur est le plus recommandé en ce moment. Ce genre de brique présente des alvéoles et se démarque par sa capacité d’inertie hors normes. Toutefois, sa fabrication nécessite beaucoup d’énergie ; ce qui la désavantage fortement dans la section des nouveaux matériaux écologiques.

Et pour l’intérieur? Que choisir?

  1. Le bambou, tout aussi étonnant

Pouvant devenir la maison en elle-même, cet élément est une alternative intéressante au bois. En effet, grâce à son aspect design et très nature, il est idéal pour la construction d’un logement vert. De plus, il peut s’adapter à tout type de climat, ce qui le rend encore plus spécial. Cependant, ses avantages ne se limitent pas seulement au côté brut de la maison. Il peut aussi devenir un excellent revêtement de sol à la fois résistant et souple. Par ailleurs, au contraire du bois, le bambou est une herbe et se cultive donc plus rapidement. Ce potentiel impressionnant le propulse alors dans la sélection des nouveaux matériaux écologiques à adopter.

  1. L’ardoise, une pierre deux coups

Plus abordable que le granit ou le marbre, ce composant a toujours été préféré pour les toits des maisons. 100 % naturel, il présente des capacités d’inertie efficaces, une étanchéité et une porosité tout aussi remarquable. Grâce à sa durabilité, l’ardoise est aussi devenue petit à petit une pierre d’intérieur fiable pour isoler les murs et pour revêtir les sols. Elle gagne ainsi sa place dans la liste des nouveaux matériaux écologiques recommandés pour l’aménagement d’un bâtiment vert. Par ailleurs, elle peut toujours servir de plan de travail esthétique en cuisine.

  1. Les dalles textiles, design et modernes

Bien que ces constituants soient moins naturels, ils n’en restent pas moins des alternatives intéressantes pour contribuer à la protection de l’environnement. En effet, ces éléments sont à base de matériaux recyclés et peuvent réduire ainsi l’utilisation du bitume ou du PVC. Par ailleurs, totalement renforcés et durables, ces corps offrent un confort acoustique à la maison. Leur plus grand avantage reste sans doute l’esthétique qui propose un aspect visuel unique. Ces dalles sont parfaitement amovibles permettant ainsi la personnalisation de leurs emplacements pour obtenir des effets d’optique originaux. Des raisons suffisantes pour les classer parmi les nouveaux matériaux écologiques à conseiller cette année.

  1. Les peintures saines, à ne pas oublier

Aujourd’hui, il est maintenant possible de donner des couleurs à son intérieur sans pour autant nuire à l’environnement. Des alternatives plus responsables sont disponibles en excluant totalement les substances toxiques volatiles. Fabriquées à partir de différentes sortes d’huiles (lin, ricin, soja), de cellulose, de craie, de gomme naturelle ou encore de caséine, les peintures naturelles font respirer les murs. Elles garantissent ainsi une qualité de vie meilleure dans l’habitat, ce qui les propulse dans la liste des nouveaux matériaux écologiques du moment.

A lire également

Quel est le prix d’une maison écologique
Comment économiser sur sa consommation d’énergie
Tout savoir sur la rénovation énergétique pour maisons individuelles
Changer son chauffage pour faire des économies
Définition de la maison écologique
Comment bénéficier de la prime rénovation énergétique
Tout savoir pour refaire son isolation