Qu’est ce qu’un habitat écologique ?

Qu’est ce qu’un habitat écologique ?

De nos jours, la plupart des gens se tournent vers l’écologie, dans le but  de protéger l’environnement, de sauver cette planète qui est la nôtre. Mais que signifie habitat écologique ? Quel intérêt y a-t-il à vivre dans une maison écologique? Vouloir protéger l’environnement signifie-t-il forcément dépenser plus financièrement que la normale ? Tout d’abord, il faut savoir les raisons qui poussent un individu dans la construction d’une maison écologique.

La plupart d’entre nous avons forcément déjà constaté la dégradation de l’environnement et l’augmentation de l’empreinte carbone. Et tous ces dégâts ne sont pas causés ou apparus par pur hasard, c’est nous, êtres humains qui en sommes la cause principale, pour ne pas dire que nous en sommes les seuls responsables. L’habitat écologique constitue donc un bon moyen de réduire son empreinte carbone.

Comment définir un habitat écologique ?

Un habitat écologique est un logement comme tout autre mais il se distingue du fait qu’il va être votre allié dans votre contribution à la protection de l’environnement. Sans en tenir compte ou sans même en être conscient, nous sommes responsables de la pollution de l’environnement dans lequel nous vivons de par notre manque d’attention. Cela se produit par exemple quand nous augmentons notre consommation d’énergie : lorsque nous augmentons le chauffage en hiver, le climatiseur en été, nous utilisons plus d’appareils électroniques qu’il n’en faut, etc. Tous ces gestes qui peuvent sembler minimes et sans importance, épuisent le peu d’énergie qui nous reste.

Le but dans la construction d’un habitat écologique est donc, avant tout, d’économiser au maximum de l’énergie et remplacer si possible l’énergie non renouvelable utilisée au quotidien par des énergies renouvelables. Par la suite, il faut savoir que l’économie d’énergie nous procure, à nous aussi, des profits financiers.

L’Etat français est tout aussi conscient de cette nécessité, d’où l’instauration de la norme BBC. La norme BBC est une norme  qui impose, selon la RT 2012*, une diminution de la consommation en énergie primaire (ventilation, chauffage,  éclairage, production d’eau chaude sanitaire, etc.).

Pour résumer, un habitat écologique est un habitat qui économise de l’énergie (50 kWhep/m²/an selon la RT en 2012*), qui respecte la norme BBC et qui en surcroît contribue à une meilleure économie financière. Ainsi le prix d’une maison écologique est rapidement amortissable.

Les caractéristiques d’un habitat écologique

Si vous êtes sur le point de construire une maison écologique ou que vous voulez engagez une rénovation énergétique pour celle que vous possédez, voici  quelques critères importants à respecter pour définir une maison écologique:

  • Refaire l’isolation thermique : un isolant permet de limiter les déperditions d’énergie comme il permet de limiter l’entrée du froid en hiver et il permet de conserver la fraîcheur en saisons chaudes. Il est nécessaire d’isoler le toit mais il est aussi possible d’isoler les murs, les caves, les sous-sols, les fenêtres, le plancher… Cela réduira votre utilisation d’énergie et vous permettra de changer de chauffage ou climatiseur moins souvent.
  • L’utilisation d’énergie renouvelable. Il est primordial de réduire la consommation en énergie non renouvelable et donc accroître l’emploi de systèmes utilisant l’énergie renouvelable, via :
    • L’installation d’un panneau solaire : elle permet une réduction de CO2 mais surtout elle vous permet de stocker de l’énergie solaire dans les batteries par exemple, et à long terme de faire de l’économie financière.
    • Remplacer les ampoules incandescentes et les ampoules CFL par des ampoules LED : celles-ci malgré un prix plus élevé, durent plus longtemps donc permettent tout de même de faire de l’économie et utilisent très peu d’énergie.
    • L’utilisation d’un chauffe-eau solaire.
  • Si l’isolation thermique ne suffit pas, utilisez un ventilateur au plafond au lieu d’un climatiseur. Le ventilateur consomme moins et coûte 36 fois moins cher.
  • Construisez votre habitat écologique de manière à diminuer l’utilisation de nouveaux matériaux écologiques qui se renouvellent difficilement. Utilisez par exemple des bois comme le bambou ou le liège, utilisez aussi des briques isolantes, de la paille, de la laine, etc.
  • L’idée pourrait vous sembler inimaginable mais vous pouvez aussi envisager l’ajout d’une toilette sèche : c’est une toilette différente des autres toilettes habituelles par le fait qu’on y utilise pas d’eau. Les excréments seront donc récupérés et utilisés. Les avantages en sont divers : vous économisez de l’eau, vous réduisez la pollution des cours d’eau, vous pouvez utiliser le compost en jardinage et vous participerez à la réduction de la perte de phosphore, etc.

Les critères ci-dessus sont les plus connus lors de la construction d’un habitat écologique. Cependant voici quelques-uns en surplus qui pourront vous inspirer :

  • Remplacez vos vieux appareils : les appareils vétustes consomment beaucoup plus d’énergie.
  • Utilisez vos déchets dans du compost.
  • Transformez vos vieux meubles au lieu d’en acheter ou d’en fabriquer de nouveaux pour réduire la destruction des arbres et la production de plastique.
  • Placez un vasistas écologique, etc.
  • N’hésitez pas à planter des arbres aux alentours car leurs ombres vont vous aider à économiser de l’énergie en périodes chaudes.

Le coût d’un habitat écologique et de ses matériaux

Les  habitats écologiques coûtent moins chers que les habitats standards sur le long terme même s’ils peuvent sembler coûteux au début. De plus, vous pouvez bénéficier de locations, de réductions d’impôts, etc. Exemples :

  • Si vous isolez vos murs et vos combles vous pouvez obtenir de l’aide venant de « l’Action Logement »
  • Pour la construction d’un habitat écologique, l’Éco PTZ peut vous fournir des ressources.
  • L’utilisation d’autres équipements de chauffage en échange des vôtres qui étaient vieux, peut diminuer vos impôts
  • Vous pouvez aussi obtenir d’autres aides par les collectivités territoriales.
  • Pour ceux qui possèdent des ressources plutôt modestes, il y a l’Anah et les dispositifs « Coup de pouce ».
  •  La prime rénovation énergétique, pour financer vos travaux de rénovation énergétique

Outre les habitats écologiques habituels, voici quelques exemples d’habitats écologiques que vous pouvez construire à un coût plus faible mais qui contribuent énormément à l’économie d’énergie. Si vous un adepte de l’écologie il n’y a pas meilleur moyen que de se lancer dans la construction de ceux-ci : la Kerterre qui coûte environ 10 000 euros et qui est construit à partir de matériaux naturels ; l’Earthbag, fait de terre cuite et qui coûte aux environs de 5000 euros, etc.

*Que signifie RT ? La Règlementation Thermique ou RT est instaurée par l’Etat français depuis plus de 40 ans dans le but de réduire la consommation d’énergie. Depuis l’instauration de la RT 2012 donc, chaque habitation neuve se doit de ne pas dépasser les 50 kWhep/m²/an et suit la norme BBC (Bâtiments Basse Consommation).

 

A lire également

Transports écologiques, quelles bonnes raisons d’y adhérer